Pourquoi le chocolat belge est-il si bon ?

1.1. HISTOIRE

La Belgique a un passé colonial trouble avec le Congo, qui est devenu la porte d’entrée vers les plantations de cacao en Afrique et qui a permis à la Belgique de ramener en Europe des fèves de cacao à partir des années 1880. Cet accès précoce au cacao avant de nombreuses autres nations et la capacité de comprendre comment transformer au mieux les fèves ont permis aux Belges de produire du chocolat de qualité avant tout le monde en Europe et dans la plupart des pays du monde. Même les Suisses, qui sont réputés pour leur chocolat, ont beaucoup appris des Belges.

Encore aujourd’hui, le chocolat belge possède une aura internationale.

2.2. INGÉNIERIE

Les Belges font de bons ingénieurs. Ils possèdent des compétences dans diverses domaines de haute-ingénierie et le chocolat n’y a pas échappé. Leur talent a fait que la Belgique fut l’un des premiers pays à développer des machines qui pouvaient mélanger les fèves de cacao vraiment minces pour que le chocolat soit extrêmement onctueux.

Un autre exemple de cette innovation belge est le procédé créé par Jean Neuhaus en 1912 lorsqu’il met au point une méthode de fabrication d’une coque froide de chocolat pour ce qu’il appelle les pralines. Ils étaient différents parce qu’ils offraient un mécanisme qui permettait pour la première fois de remplir le chocolat d’une variété de nougats ou de crèmes aromatisés, tels que du café, de la noisette, des fruits ou même plus de chocolat. Personne d’autre à l’époque ne pouvait fabriquer du chocolat avec une telle complexité de saveur et cette évolution a changé la façon dont les gens mangeaient le chocolat pour toujours.

3.3. CULTURE

Tout comme de nombreux villages italiens ont un fournisseur d’huile d’olive de spécialité et de nombreux villages français ont un vignoble local, il est vrai que chaque village belge possède sa propre petite chocolaterie. Les recettes sont transmises de génération en génération. Cette culture s’étend à la fois à la qualité des ingrédients utilisés et au soin apporté à la fabrication du chocolat. La grande majorité du chocolat belge n’est pas fabriqué par de grandes entreprises manufacturières, mais dans de petites chocolateries familiales avec des équipements basiques. On retrouve chez le chocolat belge une véritable empreinte artisanale.

C’est quelque chose de très caractéristique en Belgique. SI vous avez la chance de vous balader à Bruxelles, vous tomberez sur de nombreuses chocolateries artisanales tenues par des artisans véritablement passionnés.