Découvrez les meilleurs chocolatiers suisses

Capitale internationale du chocolat, la Suisse compte sur son territoire les chocolatiers les plus réputés. Véritables orfèvres du cacao, ces artisans et maîtres-chocolatiers suisses font la réputation du patrimoine gastronomique helvétique. Riches d’un savoir-faire séculaire, nous vous invitons à découvrir les chocolatiers qui ont élevé le chocolat au rang d’oeuvre d’art. Découvrez ci-dessous l’histoire des plus grands chocolatiers suisses qui ont marqué l’histoire.

François-Louis Cailler :

Originaire de Vevey, François-Louis Cailler commence par travailler dans une épicerie locale. Il se forme ensuite en Italie du Nord auprès des maîtres-chocolatiers transalpins et y découvrent les secrets de fabrication du chocolat. Il travaillera notamment au sein de la célèbre chocolaterie italienne “Caffarelle”. Dès son retour en Suisse, il se met en tête de fabriquer du chocolat. Riche de l’expérience et de la connaissance acquises pendant son séjour en Italien, François-Louis Cailler mettra au point diverses machines de fabrication. Il sera notamment le premier à proposer le chocolat sous forme de tablette. Instigateur de l’excellence Cailler, François-Louis fera de Vevey un centre de production majeur. A sa mort, ses fils puis son petit-fils perpétuent son héritage. L’entreprise Cailler se développe avec l’ouverture de plusieurs fabriques. L’entreprise sera rachetée par Nestlé en 1929.  En avance sur les chocolatiers de Genève, Cailler fera du canton de Vaud une grande place du chocolat suisse.

Phillipe Suchard : 

Philippe Suchard, illustre chocolatier suisse, naît en 1797 à Boudry petite commune du canton de Neuchâtel. Il entame sa carrière de confiseur en 1825 avant de se spécialiser une année plus tard dans la fabrication de chocolat. Créée en 1826, la chocolaterie Suchard fera la renommée de son fondateur. La Maison Suchard est notamment à l’origine de la marque Milka. 

Rodolphe Lindt :

C’est en 1855 que Rodolphe Lindt vit le jour. Réputé pour être l’un de plus grands chocolatiers suisses, Lindt a marqué l’histoire de la chocolaterie à jamais. Il est notamment à l’origine du procédé permettant de produire un chocolat onctueux. Ses innovations contribueront grandement au rayonnement de l’industrie helvétique.  Lindt était un maître-chocolatier passionné avant d’être un businessman. En 1899, il fait la rencontre d’un autre chocolatier suisse en la personne de Johann-Rudolf Sprüngli, propriétaire de l’entreprise “Chocolat Sprüngli AG”.  Lindt décidera alors de vendre son entreprise à Sprüngli. La fusion des deux entreprises donnera naissance à “Lindt et Sprüngli”.  La maison fera ensuite de nombreuses acquisitions afin d’assurer son expansion en Europe, aux Etats-Unis et en Océanie.

Daniel Peter :

La naissance de Daniel Peter a lieu le 9 mars 1836 à Moudon. Chocolatier suisse de renom et homme d’affaires respecté, Daniel Peter a marqué l’histoire de l’industrie du chocolat suisse. Il est en effet l’inventeur du chocolat au lait.  Dans un premier temps, Daniel Peter monte un atelier qui vise à fabriquer des chandelles. Il se marie avec Fanny Cailler, fille de l’illustre chocolatier suisse.  Devant le marasme dans lequel se trouve son entreprise de chandelles, il décide de devenir chocolatier. La chocolaterie portera le nom de “Peter-Cailler & Cie” et parviendra à se faire une solide réputation grâce à la qualité de son chocolat ainsi qu’à son sens des affaires.