L’Asie se met au chocolat

Tandis que les passionnés de chocolat des pays occidentaux se tournent de plus en plus vers les produits exotiques, rares et prestigieux, les consommateurs asiatiques quant à eux ne cessent d’augmenter leur consommation de chocolat.

En Chine, par exemple,”le chocolat ne fait pas partie intégrante du régime alimentaire et de la préférence”, selon Niels Boetje, directeur général de la région Asie-Pacifique de la division Cacao & Chocolat de Cargill Inc. Il y a un potentiel de croissance en Chine très important, en particulier grâce aux nouveaux canaux d’acquisition comme Internet”

Le chocolat en pleine croissance

Alors que de plus en plus de gens découvrent les plaisirs du chocolat, la demande asiatique devrait dépasser le rythme de la consommation mondiale, selon Boetje. Alors que les truffes comme les meilleures variétés de cacaos sont facilement accessibles pour la plupart des populations occidentales et urbaines des pays en développement, le chocolat continue à conserver son statut de produit de prestige pour une grande partie de la population des marchés émergents.

Si l’économie continue de croître comme nous le prévoyons, nous nous attendons également à ce que la consommation de cacao et de chocolat croissent, en particulier en Asie où les gens se dirigent vers les revenus de la classe moyenne et où les gens se familiarisent avec le produit “, a déclaré Harold Poelma, président de Cargill pour le cacao et le chocolat.

Les résaux sociaux sont d’une grande aide

Les médias sociaux contribuent également à accélérer la sensibilisation des consommateurs au chocolat, a déclaré Poelma. L’Asie a été beaucoup plus rapide que l’Europe et les États-Unis dans l’adoption de la technologie des médias sociaux, c’est donc un média à privilégier en priorité “, a-t-il déclaré. Il est beaucoup plus facile aujourd’hui d’atteindre les consommateurs qu’il y a 20 ans.

Selon Cargill, la demande asiatique augmentera probablement de 3 à 4 % par an au cours des prochaines années, contre une croissance mondiale à long terme de 2 %. La croissance annuelle de la consommation de chocolat et de cacao en Inde au cours des cinq prochaines années pourrait avoisiner les 15 pour cent, la demande en Indonésie augmentant d’au moins 5 pour cent et aux Philippines de 6 pour cent.

Bien que la demande en Chine soit restée stable au cours des dernières années, elle pourrait rebondir à 3-4 pour cent à l’avenir.

En savoir plus sur Bloomberg.com