On pense qu’Hernando Cortes a découvert le chocolat

Hernando Cortes était un célèbre explorateur espagnol qui a marché sur les traces de Christophe Colomb au XVIe siècle. Cortes était un leader audacieux et controversé. Il est également considéré comme étant le premier Européen à avoir découvert le chocolat.

Après avoir passé des années en Haïti et à Cuba, Cortès a mené son expédition la plus célèbre au Mexique, où il a défait le roi Montezuma et l’empire aztèque, puis a développé Mexico City (anciennement Tenochtitlán) pour en faire la plus importante ville européenne des Amériques. La défaite des Aztèques – par une armée ibérique beaucoup moins nombreuse – a peut-être été en fait largement favorisée par une épidémie de variole provoquée par les Espagnols, qui s’est ensuite répandue comme un feu de forêt dans toute la population aztèque, comme l’ a suggéré le grand historien américain William H McNeill.

Au cours de la conquête, Cortès goûta également une boisson chaude et amère à base de fèves de cacao appelée “xocoatl”. C’est ce qu’on appelait aussi la “boisson royale”, que l’empereur Montezuma consommait – selon les rumeurs – 50 fois par jour. En outre, Cortès a noté que les Aztèques utilisaient les fèves de cacao comme monnaie de substitution à l’or, ce qui l’ a conduit à promouvoir le développement des plantations de fèves de cacao à travers le Mexique, Trinidad-et-Tobago, Haïti et les Caraïbes.

Ce n’est peut-être pas le premier à avoir exporté du chocolat

De manière surprenante, il y a en réalité peu de preuves historiques qui suggèrent que Cortès ait été le premier à  transporter du chocolat vers l’Europe.

En fait, dans le livre’The True History of Chocolate’, les écrivains affirment :”Personne ne sait avec certitude quand le cacao est arrivé en Espagne pour la première fois. Il n’existe aucune preuve crédible à l’appui de l’allégation maintes fois répétée selon laquelle il s’agissait de l’œuvre de Hernán Cortés. Il envoya un navire en Espagne depuis la côte de Veracruz en 1519 et visita Charles Quint en personne en 1528 avec “un échantillon éblouissant des richesses et des merveilles du Mexique”.

Mais pas de chocolat. Il est plus probable que les Mayas l’aient introduit en Europe. Plus précisément les Kekchi Maya du Guatemala, qui vivent dans l’Alta Verapaz (Vraie Paix)… belle région de montagnes couvertes de nuages. Ici, les Dominicains dirigés par Bartolomé de las Casas avaient pris la relève d’une délégation de nobles mayas pour visiter le prince Philippe en Espagne en 1544. Entre autres choses, ils auraient apporté des “récipients de chocolat battu”.

La question reste donc ouverte…