Comprenant plein d’antioxydants, le chocolat prend de plus en plus place dans le cercle des aliments sains. Par exemple, certaines études montrent que le chocolat peut protéger la peau des effets nocifs du soleil. Cependant, tous les chercheurs ne sont pas d’accord.

Il y a beaucoup de preuves qui suggèrent qu’une quantité modérée de chocolat – en particulier le chocolat noir – est bonne pour notre santé intestinale, notre taux de cholestérol et notre cerveau. Il peut même réduire le risque de développer une maladie cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Les bienfaits du chocolat pour la santé sont probablement attribuables aux niveaux élevés d’antioxydants que l’on retrouve dans l’une des confiseries les plus appréciées au monde.

Mais qu’en est-il de notre peau ? Le chocolat peut-il prévenir le vieillissement de la peau, les coups de soleil et peut-être même le cancer de la peau ?

Chocolat et lumière du soleil

Une exposition excessive au soleil est également un facteur clé du cancer de la peau et du vieillissement cutané.

Le chocolat, avec ses niveaux élevés d’antioxydants, pourrait-il nous protéger des rayons ultraviolets (UV) nocifs du soleil ? Certains le pensent.

La fève de cacao crue a une teneur très élevée en flavanols, un type d’antioxydant. Mais la plupart de ces derniers sont perdus pendant le processus qui transforme la fève de cacao en chocolat.

Cela dit, les fabricants de chocolat expérimentent maintenant de nouveaux procédés qui préservent des niveaux plus élevés d’antioxydants.

Wilhelm Stahl – de l’Institut de biochimie et de biologie moléculaire de l’Université Heinrich Heine de Düsseldorf (Allemagne) – et ses collègues ont étudié si des niveaux plus élevés d’antioxydants dans le chocolat pouvaient améliorer la capacité de la peau à résister aux dommages causés par les rayons UV.

Pour l’étude, 24 femmes ont consommé une boisson chocolatée qui contenait 27 milligrammes de flavanols (chocolat normal) ou 329 milligrammes (antioxydant élevé) chaque matin pendant 12 semaines.

Le professeur Stahl a découvert que la peau des participants qui avaient consommé la boisson au chocolat riche en oxydants n’était pas devenue aussi rouge lorsqu’ils étaient exposés à une dose contrôlée de rayonnement UV.

Une différence entre une boisson chocolatée et un chocolat solide ?

Afin d’examiner plus précisément les effets du chocolat riche en antioxydants, Stefanie Williams – du Cosmetic Science Group de la London University of the Arts au Royaume-Uni – et ses collègues ont réalisé une étude avec 30 participants.

Les volontaires ont mangé 20 grammes de chocolat riche en antioxydants ou standard chaque jour pendant 12 semaines. Le chocolat riche en antioxydants contenait plus de 600 milligrammes de flavanol par portion, alors que le chocolat normal en contenait moins de 30 milligrammes.

La peau des participants qui avaient mangé le chocolat riche en antioxydants n’était pas aussi sensible aux dommages causés par les rayons UV.

Mais l’étude clinique la plus récente de la Dre Sylvie Dodin, professeure au Département d’obstétrique et de gynécologie de l’Hôpital Saint-François d’Assise de l’Université Laval, à Québec, au Canada, montre des résultats différents.

Pour leur étude, la Dre Dodin et son équipe ont utilisé le même chocolat riche en antioxydants que celui qu’elle a utilisé pour ses recherches. Mais plutôt que de manger 20 grammes de chocolat en une seule séance par jour, les 74 femmes participant à l’étude ont mangé 10 grammes de chocolat trois fois par jour pendant 12 semaines.

Cependant, contrairement aux conclusions des Professeurs Stahl et Williams, la consommation de chocolat riche en antioxydants n’ a pas eu d’effet protecteur chez les participants.

La seule différence notée par les auteurs est que l’élasticité de la peau, ou souplesse, a été augmentée dans le groupe du chocolat riche en antioxydants.

Ainsi, la communauté scientifique ne sait toujours pas si le chocolat possède des vertus préventives et bénéfiques pour la peau.

Bien que l’on sache beaucoup de choses sur les bienfaits du chocolat sur la santé cardiovasculaire, cérébrale et intestinale, le domaine de la recherche sur la peau n’en est encore qu’ à ses débuts en ce qui concerne les effets du chocolat.

Pour l’instant, il serait peut-être préférable de se fier à d’autres formes de protection de la peau et de simplement déguster du chocolat dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée. 😉